services liturgiques orthodoxes

partitions et textes liturgiques pour le chœur
classés selon les dates du calendrier liturgique

Grande et Sainte Semaine de la Passion
jeudi 25 avril 2019

les textes du jour

Liturgie du Grand Jeudi : la Sainte Cène

(célébrée le jeudi matin)

la Sainte Cène
Synaxaire
Le grand jeudi saint, les Pères qui ont tout ordonné suivant la tradition des divins Apôtres et des saints Evangiles, nous ont transmis de célébrer quatre choses : le Lavement des pieds, la Cène mystique (c'est à dire la révélation des saints Mystères), la Prière surnaturelle et la Trahison.
Dans le soir, Dieu lave les pieds des disciples. Lui dont les pieds marchaient dans l'Eden à la fin du jour. La Cène est double : elle porte la Pâque de la Loi. Et la Pâque nouvelle, le Sang, le Corps du Maître.
Tu priais, et l'épouvante couvrait de sueurs de sang, Christ, ton visage. Tu demandais que s'éloigne la coupe. Mais Tu trompais la mort, l'ennemi.
Qu'est il besoin d'épées et de bâtons, vous qui égarez le peuple ? Le Christ est prêt à mourir pour la rédemption du monde.
Par ton ineffable miséricorde, Christ notre Dieu, aie pitié de nous. Amen.

Matines du Grand et Saint Vendredi

(célébrées le jeudi soir)
Synaxaire
Le saint et grand Vendredi, nous célébrons les saintes Souffrances que notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus Christ endura pour notre salut : les crachats, les soufflets, la flagellation, les insultes, les moqueries, le manteau de pourpre, le roseau, l'éponge, le vinaigre, les clous, la lance et surtout la croix et la mort, qu'il accepta librement pour nous sauver ; et nous y ajoutons la mémoire de la confession par laquelle le bon Larron, crucifié avec lui, trouva le salut sur la croix.

le Christ, suspendu à la croix

le Christ descendu de la croix

Apostiches
ton 1. Toute la création se renversa de peur * Te voyant, Christ, suspendu à la croix * Le soleil s'obscurcit, les fondements de la terre tremblèrent * l'univers souffrait avec son Créateur * Toi qui as voulu souffrir pour nous, Seigneur, gloire à Toi.

v. Ils se sont partagé mes vêtements. Ils ont tiré au sort mon manteau.
ton 2. Pourquoi se révolte dans sa vanité * le peuple impie et transgresseur ? * Pourquoi a-t-il condamné à mort la vie de l'univers ? * Grand miracle, le Créateur du monde est livré aux mains des iniques * Il est élevé sur l'Arbre de la croix dans son amour de l'homme * afin de délivrer les captifs de l'enfer qui appellent * Seigneur patient, gloire à Toi.

v. Pour nourriture ils m'ont donné du fiel. Et pour ma soif, ils m'ont abreuvé de vinaigre.
Aujourd'hui la Vierge pure Te voyant * Verbe, suspendu à la croix * a souffert amèrement dans son cœur de Mère * elle implore, douloureuse, du fond de l'âme * Le visage et les cheveux défaits, elle se frappe le sein et gémit * Hélas, Enfant divin. * Hélas, Lumière du monde. * Pourquoi Te caches Tu à mes yeux, Agneau de Dieu ? * Et les ordres des Anges tremblent et disent * Seigneur incompréhensible, gloire à Toi.

v. Dieu avant les siècles est notre Roi. Il a fondé le salut au milieu de la terre.
Te voyant suspendu à l'Arbre de la croix * Christ, Dieu Créateur de l'univers * celle qui T'enfanta sans semence implorait amèrement * Mon Fils, où est allée la beauté de ta forme ? * Je ne supporte pas de Te voir crucifié injustement * Mais relève Toi bientôt * Que je voie ta Résurrection des morts le troisième jour.

Gloire…
ton 8. Seigneur, quand Tu es monté sur la croix * la création fut dans la crainte et le tremblement * Mais Tu as empêché la terre d'engloutir ceux qui Te crucifiaient * Tu as ordonné à l'enfer de renvoyer ses captifs * pour que renaissent les mortels * Juge des vivants et des morts, Tu es venu donner la vie, et non la mort * Dieu qui aimes l'homme, gloire à Toi.

Et maintenant…
Déjà est prise la décision des juges iniques * Jésus est jugé. Il est condamné à la croix * La création souffre de voir le Seigneur crucifié * Mais Tu souffres pour moi dans la nature du corps * Seigneur bon, gloire à Toi.

 

contacter

mentions légales