Calendrier liturgique, un jour

Calendrier grégorien, Pâque julienne, usage russe

mercredi 01 décembre 2021
(commence le mardi soir à vêpres)

mercredi de la 24° semaine après la Pentecôte
ton 6
Du jour, liturgie : 1Th IV,1-12 ; Lc XI,42-46.

Nota :
jp=213

offices du mercredi soir : voir jeudi

Textes pour la Liturgie
  dédicace de l'église 

Seigneur  ; Mère de Dieu  ; Saint(e)   

  pdf pour le chœur 

ajouter la date : ; texte : pt  

textes pour la liturgie du mercredi 01 décembre 2021
ton 6 - mercredi de la 24° semaine après la Pentecôte

Antiennes de semaine

Tropaire, ton 1 mercredi : la Croix et la Mère de Dieu
Seigneur, sauve ton peuple / et bénis ton héritage ; / accorde à tes fidèles la victoire sur l'Ennemi // et garde ton peuple par ta croix.

Tropaire de l'église (saint ou sainte)

Kondakion, ton 4 mercredi : la Croix et la Mère de Dieu
Toi qui T'es volontairement élevé sur la Croix, ô Christ Dieu, / accorde tes miséricordes au nouveau peuple qui porte ton Nom. / Réjouis tes fidèles par ta puissance / et donne-leur la victoire sur l'Ennemi ; // afin qu'ils trouvent secours dans ta Croix, arme de paix et trophée invincible.

Kondakion de l'église (saint ou sainte)

Gloire…
Kondakion, ton 6 les défunts
Fais reposer avec les saints, ô Christ, les âmes de tes serviteurs / là où il n'y a ni douleur, ni tristesse, ni gémissements, // mais la vie éternelle.

Et maintenant…
Kondakion, ton 6 la Mère de Dieu
Protectrice assurée des chrétiens, / médiatrice sans défaillance devant le Créateur, / ne dédaigne pas les supplications des pécheurs, / mais dans ta bonté empresse-toi de nous secourir, / nous qui te clamons avec foi : / sois prompte dans ton intercession et empressée dans ta prière, // ô Mère de Dieu, qui protèges toujours ceux qui t’honorent.

Prokimenon, ton 3 (Cantique de la Mère de Dieu, Lc I, 46 et 48) mercredi : la Croix et la Mère de Dieu
Mon âme magnifie le Seigneur, / et mon esprit s'est réjoui en Dieu, mon Sauveur.
v. Car Il a jeté les yeux sur l'humilité de sa servante, voici que désormais toutes les générations me diront bienheureuse.

Lecture de la première épître du saint apôtre Paul aux Thessaloniciens
(du jour) (1Th IV,1-12)
Frères,
1 puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c'est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès.
2 Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus.
3 Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification ; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité ;
4 c'est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l'honnêteté,
5 sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ;
6 c'est que personne n'use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l'avons déjà dit et attesté.
7 Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification.
8 Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint Esprit.
9 Pour ce qui est de l'amour fraternel, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive ; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres,
10 et c'est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, Frères, à abonder toujours plus dans cet amour,
11 et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l'avons recommandé,
12 en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n'ayez besoin de personne.


Alleluia, ton 8 (Ps. 131, 8 et 11) mercredi : la Croix et la Mère de Dieu
v. Lève-toi, Seigneur, vers ton repos, toi et l'arche de ta sainteté.
v. En vérité, le Seigneur l'a promis à David, et Il ne se dédiera pas : le fruit de tes entrailles, je le placerai sur le trône fait pour toi.

Lecture de l'Évangile selon Saint Luc
(du jour) (Lc XI,42-46)
Jésus déclara :
Malheur à vous, pharisiens ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses.
Malheur à vous, pharisiens ! parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques.
Malheur à vous ! parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir.
Un des docteurs de la loi prit la parole, et lui dit : Maître, en parlant de la sorte, c'est aussi nous que tu outrages.
Et Jésus répondit : Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l'un de vos doigts.


Verset de communion
Je prendrai la coupe du salut, et j'invoquerai le Nom du Seigneur. (Ps. 115,4)  mercredi : la Croix et la Mère de Dieu
Alleluia, alleluia, alleluia.

[ haut de page ]


 

 

contacter

mentions légales