Calendrier liturgique, un jour

Calendrier grégorien, Pâque julienne

 

FÊTE DES FÊTES, SOLENNITÉ DES SOLENNITÉS :

12 FÊTES MAJEURES :

7 GRANDES FÊTES :

DIMANCHES :

vendredi 17 août 2018

vendredi de la 12° semaine après la Pentecôte
ton 2 - Du jour, liturgie : 2Co VII,10-16 ; Mc II,18-22.

Nota :
jp=131.

Textes pour la Liturgie
 modifier l'édition 

dédicace : le Seigneur la Mère de Dieu un(e) saint(e)
pdf         : ajouter la date ; corps de texte : pt      





textes pour la liturgie du vendredi 17 août 2018
ton 2 - vendredi de la 12° semaine après la Pentecôte

Après-fête de la Dormition

Antiennes des typiques

Tropaire, ton 1 Dormition
Dans ta maternité tu as gardé la virginité, / lors de ta Dormition tu n'as pas abandonné le monde, ô Mère de Dieu. / Tu as été transférée à la Vie, / toi la Mère de la Vie. // Par ton intercession délivre nos âmes de la mort.

Gloire…
Tropaire de l'église (saint ou sainte)

Et maintenant…
Kondakion, ton 2 Dormition
Ni le tombeau, ni la mort n'ont pu retenir la Mère de Dieu, / infatigable dans ses intercessions, / espérance inébranlable dans sa protection ; / elle qui est Mère de la Vie, / Il l'a transférée à la vie, // Celui qui demeura dans son sein toujours vierge.

Prokimenon, ton 3 (Cantique de la Mère de Dieu, Lc I, 46 et 48)
Mon âme magnifie le Seigneur, / et mon esprit s'est réjoui en Dieu, mon Sauveur.
v. Car Il a jeté les yeux sur l'humilité de sa servante, voici que désormais toutes les générations me diront bienheureuse.

Lecture de la deuxième épître du saint apôtre Paul aux Corinthiens
(du jour) (2Co VII,10-16)
Frères,
10 La tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort.
11 Et voici, cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n'a-t-elle pas produit en vous ! Quelle justification, quelle indignation, quelle crainte, quel désir ardent, quel zèle, quelle punition ! Vous avez montré à tous égards que vous étiez purs dans cette affaire.
12 Si donc je vous ai écrit, ce n'était ni à cause de celui qui a fait l'injure, ni à cause de celui qui l'a reçue ; c'était afin que votre empressement pour nous fût manifesté parmi vous devant Dieu.
13 C'est pourquoi nous avons été consolés. Mais, outre notre consolation, nous avons été réjouis beaucoup plus encore par la joie de Tite, dont l'esprit a été tranquillisé par vous tous.
14 Et si devant lui je me suis un peu glorifié à votre sujet, je n'en ai point eu de confusion ; mais, comme nous vous avons toujours parlé selon la vérité, ce dont nous nous sommes glorifiés auprès de Tite s'est trouvé être aussi la vérité.
15 Il éprouve pour vous un redoublement d'affection, au souvenir de votre obéissance à tous, et de l'accueil que vous lui avez fait avec crainte et tremblement.
16 Je me réjouis de pouvoir en toutes choses me confier en vous.


Alleluia, ton 8 Dormition
v. Ressuscite, Seigneur, pour entrer dans ton repos, Toi et l'Arche de ta sainteté. Ps 131,8
v. Le Seigneur l'a juré à David en vérité, et Il ne s'en dédira pas. Ps 131,1a

Lecture de l'Évangile selon Saint Marc
(du jour) (Mc II,18-22)
18 Les disciples de Jean et les pharisiens jeûnaient. Ils vinrent dire à Jésus : Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, tandis que tes disciples ne jeûnent point ?
19 Jésus leur répondit : Les amis de l'époux peuvent-ils jeûner pendant que l'époux est avec eux ? Aussi longtemps qu'ils ont avec eux l'époux, ils ne peuvent jeûner.
20 Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront en ce jour-là.
21 Personne ne coud une pièce de drap neuf à un vieil habit ; autrement, la pièce de drap neuf emporterait une partie du vieux, et la déchirure serait pire.
22 Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus ; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.


À la place de « Il est digne… »
Verset et hirmos de la 9ème ode, ton 1 Dormition

v. Toutes les générations, nous Te disons bienheureuse, Toi la seule Mère de Dieu.
H. Les lois de la nature ont été vaincues / en toi, ô Vierge immaculée ; / ton enfantement te garde vierge / et ta mort préfigure la vie. / Toi qui demeures vierge après l'enfantement / et vivante après ta mort, / ô Mère de Dieu, // sauve toujours ton héritage.

Verset de communion
Je prendrai la coupe du salut, et j'invoquerai le Nom du Seigneur. (Ps. 115,4)  Dormition
Alleluia, alleluia, alleluia.

[ haut de page ]


 

 

contacter

mentions légales