Calendrier liturgique, un jour

Calendrier grégorien, Pâque julienne

 

FÊTE DES FÊTES, SOLENNITÉ DES SOLENNITÉS :

12 FÊTES MAJEURES :

7 GRANDES FÊTES :

DIMANCHES :

mardi 23 janvier 2018

mardi de la semaine du Pharisien et du Publicain
ton 8 - Du jour, liturgie : 1P III,10-22 ; Mc XII,18-27.

Nota :
jp=-75.

Textes pour la Liturgie
 modifier l'édition 

dédicace : le Seigneur la Mère de Dieu un(e) saint(e)
pdf         : ajouter la date ; corps de texte : pt      





textes pour la liturgie du mardi 23 janvier 2018
ton 8 - mardi de la semaine du Pharisien et du Publicain

Antiennes de semaine

Tropaire, ton 2 mardi : le Précurseur
La mémoire du juste est célébrée par des louanges, / mais à toi, ô Précurseur, suffit le témoignage du Seigneur. / En effet, tu as été proclamé en vérité le plus vénérable des prophètes ; / car tu as été jugé digne de baptiser dans les eaux celui qui était annoncé. / Ayant combattu pour la vérité, / tu as apporté avec joie, même à ceux qui étaient dans les enfers, / la bonne nouvelle du Dieu manifesté dans la chair, // lui qui prend le péché du monde et nous apporte la grande miséricorde.

Tropaire de l'église (saint ou sainte)

Kondakion, ton 2 mardi : le Précurseur
Prophète de Dieu et Précurseur de la grâce, / nous qui avons trouvé en terre ta tête telle une rose sanctifiée, / nous recevons toujours la guérison, // et, comme jadis, tu ne cesses de prêcher au monde le repentir.

Kondakion de l'église (saint ou sainte)

Gloire…
Kondakion, ton 6 les défunts
Fais reposer avec les saints, ô Christ, les âmes de tes serviteurs / là où il n'y a ni douleur, ni tristesse, ni gémissements, // mais la vie éternelle.

Et maintenant…
Kondakion, ton 6 la Mère de Dieu
Protectrice assurée des chrétiens, / médiatrice sans défaillance devant le Créateur, / ne dédaigne pas les supplications des pécheurs, / mais dans ta bonté empresse-toi de nous secourir, / nous qui te clamons avec foi : / sois prompte dans ton intercession et empressée dans ta prière, // ô Mère de Dieu, qui protèges toujours ceux qui t’honorent.

Prokimenon, ton 7 (Ps. 63, 11 et 2) mardi : le Précurseur
Le juste se réjouit dans le Seigneur / et il espère en lui.
v. Exauce, ô Dieu, la prière que je t'adresse ; de la peur de l'ennemi délivre mon âme.

Lecture de la première épître catholique de Pierre
(du jour) (1P III,10-22)
Bien-aimés,
10 si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu'il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses,
11 Qu'il s'éloigne du mal et fasse le bien, Qu'il recherche la paix et la poursuive ;
12 Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.
13 Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien ?
14 D'ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux. N'ayez d'eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés ;
15 Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous,
16 et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion.
17 Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu'en faisant le mal.
18 Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit,
19 dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison,
20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c'est-à-dire huit, furent sauvées à travers l'eau.
21 Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus Christ,
22 qui est à la droite de Dieu, depuis qu'il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis.


Alleluia, ton 4 (Ps. 91, 13 et 14) mardi : le Précurseur
v. Le juste fleurira comme le palmier, il se multipliera comme un cèdre au Liban.
v. Plantés dans la maison du Seigneur, ils fleuriront dans les parvis de notre Dieu.

Lecture de l'Évangile selon Saint Marc
(du jour) (Mc XII,18-27)
En ce temps-là,
les sadducéens, qui disent qu'il n'y a point de résurrection, vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question :
Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si le frère de quelqu'un meurt, et laisse une femme, sans avoir d'enfants, son frère épousera sa veuve, et suscitera une postérité à son frère.
Or, il y avait sept frères. Le premier se maria, et mourut sans laisser de postérité.
Le second prit la veuve pour femme, et mourut sans laisser de postérité. Il en fut de même du troisième,
et aucun des sept ne laissa de postérité. Après eux tous, la femme mourut aussi.
À la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme ? Car les sept l'ont eue pour femme.
Jésus leur répondit : N'êtes-vous pas dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu ?
Car, à la résurrection des morts, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges dans les cieux.
Pour ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu, dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui dit, à propos du buisson : Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob ?
Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes grandement dans l'erreur.


Verset de communion
Mémoire éternelle à l'homme qui est juste, il ne craindra pas les rumeurs du mal. (Ps. 111,6-7)  mardi : le Précurseur
Alleluia, alleluia, alleluia.

[ haut de page ]


 

 

contacter

mentions légales