Calendrier liturgique, un jour

Calendrier grégorien, Pâque julienne, usage russe

 

FÊTE DES FÊTES, SOLENNITÉ DES SOLENNITÉS :

12 FÊTES MAJEURES :

7 GRANDES FÊTES :

DIMANCHES :

samedi 04 avril 2020

ton 8 - Samedi de l'Acathiste
Matines : avec hymne acathiste à la Mère de Dieu.
Liturgie de St Jean Chrysostome :
- du jour : Hb IX,24-28 ; Mc VIII,27-31.
- la Mère de Dieu : Hb IX,1-7 ; Lc X,38-42,XI,27-28.

Nota :
Triode (du dimanche du Publicain au Samedi Saint). Grand Carême. jp=-15.

Textes pour la Liturgie
  pdf pour le chœur 

ajouter la date : ; texte : pt  

textes pour la liturgie du samedi 04 avril 2020
ton 8 - Samedi de l'Acathiste


Tropaire, ton 8 Triode
Dès qu'il eût reçu l'ordre mystérieux, / l'ange incorporel se présenta avec empressement dans la maison de Joseph et dit à l'Inépousée : / Celui qui dans sa descente a incliné les cieux, vient pour être contenu en toi tout entier sans changement ; / c'est pourquoi, le voyant prendre dans tes entrailles l'aspect du serviteur, avec effroi je te clame : // Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Gloire… et maintenant…
Kondakion, ton 8 Triode
À toi qui combats pour nous, tes serviteurs, / nous adressons des chants de victoire, / car tu nous as délivrés des malheurs, / et nous t'offrons des hymnes d'action de grâce, ô Mère de Dieu. / Toi dont la puissance est invincible, / délivre-nous de tout péril, afin que nous te clamions : // Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Prokimenon, ton 3 (Cantique de la Mère de Dieu, Lc I, 46 et 48) Triode
Mon âme magnifie le Seigneur, / et mon esprit s'est réjoui en Dieu, mon Sauveur.
v. Car Il a jeté les yeux sur l'humilité de sa servante, voici que désormais toutes les générations me diront bienheureuse.

Lecture de l'épître du saint apôtre Paul aux Hébreux
(du jour) (Hb IX,24-28)
Frères, Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. Et ce n'est pas pour s'offrir lui-même plusieurs fois qu'il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger ; autrement, il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.

(la Mère de Dieu) (Hb IX,1-7)
Frères, la première alliance avait ses ordonnances relatives au culte, et son sanctuaire terrestre.
Il s'agissait d'une tente. Dans la partie antérieure, appelée le Saint, étaient le chandelier, la table, et les pains de proposition. Derrière le second voile se trouvait la partie du tabernacle appelée le Saint des Saints, renfermant l'autel d'or pour les parfums, et l'arche de l'alliance, entièrement recouverte d'or. Il y avait dans l'arche un vase d'or contenant la manne, le rameau d'Aaron, qui avait fleuri, et les tables de l'alliance. Au-dessus de l'arche étaient les chérubins de gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire. Ce n'est pas le moment de parler en détail là-dessus. Or, ces choses étant ainsi disposées, les prêtres qui font le service entrent en tout temps dans la première partie du tabernacle ; et dans la seconde le grand prêtre seul entre une fois par an, non sans y porter du sang qu'il offre pour lui-même et pour les péchés du peuple.


Alleluia, ton 8 (Ps. 131, 8 et 11) Triode
v. Lève-toi, Seigneur, vers ton repos, toi et l'arche de ta sainteté.
v. En vérité, le Seigneur l'a promis à David, et il ne se dédiera pas : le fruit de tes entrailles, je le placerai sur le trône fait pour toi.

Lecture de l'Évangile selon Saint Marc
(du jour) (Mc VIII,27-31)
Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question : Qui dit-on que je suis ? Ils répondirent : Jean Baptiste ; les autres, Élie, les autres, l'un des prophètes. Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis ? Pierre lui répondit : Tu es le Christ. Jésus leur recommanda sévèrement de ne dire cela de lui à personne. Alors il commença à leur apprendre qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât trois jours après.

(la Mère de Dieu) (Lc X,38-42,XI,27-28)
En ce temps-là, comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m'aider. » Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. »
Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit : « Heureux le sein qui t'a porté ! Heureuses les mamelles qui t'ont allaité ! » Et il répondit : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »


Verset de communion
Je prendrai la coupe du salut, et j'invoquerai le Nom du Seigneur. (Ps. 115,4)  la Mère de Dieu
Alleluia, alleluia, alleluia.

[ haut de page ]


 

 

contacter

mentions légales