Calendrier liturgique, un jour

Calendrier grégorien, Pâque julienne, usage russe

 

FÊTE DES FÊTES, SOLENNITÉ DES SOLENNITÉS :

12 FÊTES MAJEURES :

7 GRANDES FÊTES :

DIMANCHES :

mardi 02 mars 2021
(commence le lundi soir)

mardi de la 2ème semaine de précarême, de carnaval
ton 5
Du jour, liturgie : 1Jn III,11-20 ; Mc XIV,10-42.

Nota :
Triode (du dimanche du Publicain au Samedi Saint). Précarême. jp=-61

offices du mardi soir : voir mercredi

Textes pour la Liturgie

- triode en semaine : vérifier ordo
  dédicace de l'église 

Seigneur  ; Mère de Dieu  ; Saint(e)   

  pdf pour le chœur 

ajouter la date : ; texte : pt  

textes pour la liturgie du mardi 02 mars 2021
ton 5 - mardi de la 2ème semaine de précarême, de carnaval

Antiennes de semaine

Tropaire, ton 2 mardi : le Précurseur
La mémoire du juste est célébrée par des louanges, / mais à toi, ô Précurseur, suffit le témoignage du Seigneur. / En effet, tu as été proclamé en vérité le plus vénérable des prophètes ; / car tu as été jugé digne de baptiser dans les eaux celui qui était annoncé. / Ayant combattu pour la vérité, / tu as apporté avec joie, même à ceux qui étaient dans les enfers, / la bonne nouvelle du Dieu manifesté dans la chair, // lui qui prend le péché du monde et nous apporte la grande miséricorde.

Tropaire de l'église (saint ou sainte)

Kondakion, ton 2 mardi : le Précurseur
Prophète de Dieu et Précurseur de la grâce, / nous qui avons trouvé en terre ta tête telle une rose sanctifiée, / nous recevons toujours la guérison, // et, comme jadis, tu ne cesses de prêcher au monde le repentir.

Kondakion de l'église (saint ou sainte)

Gloire…
Kondakion, ton 6 les défunts
Fais reposer avec les saints, ô Christ, les âmes de tes serviteurs / là où il n'y a ni douleur, ni tristesse, ni gémissements, // mais la vie éternelle.

Et maintenant…
Kondakion, ton 6 la Mère de Dieu
Protectrice assurée des chrétiens, / médiatrice sans défaillance devant le Créateur, / ne dédaigne pas les supplications des pécheurs, / mais dans ta bonté empresse-toi de nous secourir, / nous qui te clamons avec foi : / sois prompte dans ton intercession et empressée dans ta prière, // ô Mère de Dieu, qui protèges toujours ceux qui t’honorent.

Prokimenon, ton 7 (Ps. 63, 11 et 2) mardi : le Précurseur
Le juste se réjouit dans le Seigneur / et il espère en Lui.
v. Exauce, ô Dieu, la prière que je t'adresse ; de la peur de l'ennemi délivre mon âme.

Lecture de la première épître catholique de Jean
(du jour) (1Jn III,11-20)
Bien-aimés,
11 Ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c'est que nous devons nous aimer les uns les autres,
12 et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? parce que ses oeuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes.
13 Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait.
14 Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n'aime pas demeure dans la mort.
15 Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui.
16 Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères.
17 Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ?
18 Petits enfants, n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité.
19 Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos coeurs devant lui ;
20 car si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur, et il connaît toutes choses.


Alleluia, ton 4 (Ps. 91, 13 et 14) mardi : le Précurseur
v. Le juste fleurira comme le palmier, il se multipliera comme un cèdre au Liban.
v. Plantés dans la maison du Seigneur, ils fleuriront dans les parvis de notre Dieu.

Lecture de l'Évangile selon Saint Marc
(du jour) (Mc XIV,10-42)
Judas Iscariot, l'un des douze, alla vers les principaux sacrificateurs, afin de leur livrer Jésus.
Après l'avoir entendu, ils furent dans la joie, et promirent de lui donner de l'argent. Et Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.
Le premier jour des pains sans levain, où l'on immolait la Pâque, les disciples de Jésus lui dirent : Où veux-tu que nous allions te préparer la Pâque ?
Et il envoya deux de ses disciples, et leur dit : Allez à la ville ; vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau, suivez-le.
Quelque part qu'il entre, dites au maître de la maison : Le maître dit : Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples ?
Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et toute prête : c'est là que vous nous préparerez la Pâque.
Les disciples partirent, arrivèrent à la ville, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit ; et ils préparèrent la Pâque.
Le soir étant venu, il arriva avec les douze.
Pendant qu'ils étaient à table et qu'ils mangeaient, Jésus dit : Je vous le dis en vérité, l'un de vous, qui mange avec moi, me livrera.
Ils commencèrent à s'attrister, et à lui dire, l'un après l'autre : Est-ce moi ?
Il leur répondit : C'est l'un des douze, qui met avec moi la main dans le plat.
Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu'il ne fût pas né.
Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Prenez, ceci est mon corps.
Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous.
Et il leur dit : Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs.
Je vous le dis en vérité, je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu'au jour où je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu.
Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers.
Jésus leur dit : Vous serez tous scandalisés ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées.
Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée.
Pierre lui dit : Quand tous seraient scandalisés, je ne serai pas scandalisé.
Et Jésus lui dit : Je te le dis en vérité, toi, aujourd'hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois.
Mais Pierre reprit plus fortement : Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous dirent la même chose.
Ils allèrent ensuite dans un lieu appelé Gethsémané, et Jésus dit à ses disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je prierai.
Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à éprouver de la frayeur et des angoisses.
Il leur dit : Mon âme est triste jusqu'à la mort ; restez ici, et veillez.
Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta contre terre, et pria que, s'il était possible, cette heure s'éloignât de lui.
Il disait : Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.
Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre : Simon, tu dors ! Tu n'as pu veiller une heure !
Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.
Il s'éloigna de nouveau, et fit la même prière.
Il revint, et les trouva encore endormis ; car leurs yeux étaient appesantis. Ils ne surent que lui répondre.
Il revint pour la troisième fois, et leur dit : Dormez maintenant, et reposez-vous ! C'est assez ! L'heure est venue ; voici, le Fils de l'homme est livré aux mains des pécheurs.
Levez-vous, allons ; voici, celui qui me livre s'approche.


Verset de communion
Mémoire éternelle à l'homme qui est juste, il ne craindra pas les rumeurs du mal. (Ps. 111,6-7)  mardi : le Précurseur
Alleluia, alleluia, alleluia.

[ haut de page ]


 

 

contacter

mentions légales