Calendrier liturgique, un jour

Calendrier grégorien, Pâque julienne, usage russe

 

FÊTE DES FÊTES, SOLENNITÉ DES SOLENNITÉS :

12 FÊTES MAJEURES :

7 GRANDES FÊTES :

DIMANCHES :

lundi 20 janvier 2020

lundi de la 32° semaine après la Pentecôte
ton 6 - Du jour, liturgie : Jc II,14-26 ; Mc X,46-52.
St Euthyme le Grand : Hb XIII,17-21 (us. slave), 2Co IV,6-15 (us. grec) ; Lc VI,17-23.

Nota :
jp=267.

Textes pour la Liturgie
  dédicace de l'église 

Seigneur  ; Mère de Dieu  ; Saint(e)   

  pdf pour le chœur 

ajouter la date : ; texte : pt  

textes pour la liturgie du lundi 20 janvier 2020
ton 6 - lundi de la 32° semaine après la Pentecôte

classe 2 : avec Vigile (Agrypnie) Saint Euthyme le Grand, abbé en Palestine

Antiennes des typiques

Tropaire, ton 4 St Euthyme
Réjouis-toi, désert stérile, / sois dans l’allégresse, toi qui n’as pas connu les douleurs, / car Euthyme, l’homme des désirs spirituels, / a multiplié tes enfants ; / il les a fait croître dans la piété, / et les a élevés dans la tempérance pour les rendre parfaits ; // par ses prières, ô Christ Dieu, pacifie notre vie.

Gloire…
Kondakion, ton 8 St Euthyme
À ta bienheureuse naissance la création fut remplie de joie, ô Euthyme père théophore, / et célébrant ta divine mémoire elle se réjouit de tes nombreux miracles ; / aussi dispense généreusement leurs bienfaits à nos âmes et purifie la souillure de nos péchés // afin que nous chantions : Alleluia !

Et maintenant…
Kondakion, ton 6 la Mère de Dieu
Protectrice assurée des chrétiens, / médiatrice sans défaillance devant le Créateur, / ne dédaigne pas les supplications des pécheurs, / mais dans ta bonté empresse-toi de nous secourir, / nous qui te clamons avec foi : / sois prompte dans ton intercession et empressée dans ta prière, // ô Mère de Dieu, qui protèges toujours ceux qui t’honorent.

Prokimenon, ton 7 (Ps. 115, 6 et 3) St Euthyme
Elle est précieuse aux yeux du Seigneur, / la mort de ses saints.
v. Que rendrai-je au Seigneur pour tout ce qu'il m'a donné ?

Lecture de l'épître catholique de Jacques
(du jour) (Jc II,14-26)
Frères,
que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi, s'il n'en fait pas la preuve en agissant ? La foi peut-elle le sauver ?
Si un frère ou une soeur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour,
et que l'un d'entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ?
Il en est ainsi de la foi : si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même.
Mais quelqu'un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes oeuvres.
Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent.
Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les oeuvres est inutile ?
Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel ?
Tu vois que la foi agissait avec ses oeuvres, et que par les oeuvres la foi fut rendue parfaite.
Ainsi s'accomplit ce que dit l'Écriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice ; et il fut appelé ami de Dieu.
Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement.
Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les oeuvres, lorsqu'elle reçut les messagers et qu'elle les fit partir par un autre chemin ?
Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte.

(St Euthyme) (Hb XIII,17-21)
Frères, obéissez à vos chefs et soyez-leur soumis, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte à Dieu. Ainsi pourront-ils le faire avec joie et non en gémissant, ce qui vous ne serait d'aucun avantage. Priez pour nous, qui croyons avoir une conscience pure avec la volonté de bien nous conduire en toute occasion. C'est avec instance que je vous demande de le faire, afin que je vous sois rendu plus tôt. Que le Dieu de paix, qui a ramené d'entre les morts , par le sang d'une alliance éternelle, le grand pasteur des brebis, notre Seigneur Jésus, vous rende aptes à tout ce qui est bien pour faire sa volonté, et qu'il produise en vous ce qui lui est agréable, par Jésus Christ, à qui soit la gloire dans les siècles des siècles. Amen !


Alleluia, ton 6 (Ps. 111, 1 et 2[3]) St Euthyme
v. Bienheureux l'homme qui craint le Seigneur, qui se plaît à ses préceptes.
v. Sa lignée sera puissante sur la terre. [ou : Sa justice demeure à jamais. ]

Lecture de l'Évangile selon Saint Marc
(du jour) (Mc X,46-52)
Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin.
Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier ; Fils de David, Jésus aie pitié de moi !
Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus fort ; Fils de David, aie pitié de moi !
Jésus s'arrêta, et dit : Appelez-le. Ils appelèrent l'aveugle, en lui disant : Prends courage, lève-toi, il t'appelle.
L'aveugle jeta son manteau, et, se levant d'un bond, vint vers Jésus.
Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Rabbouni, lui répondit l'aveugle, que je recouvre la vue.
Et Jésus lui dit : Va, ta foi t'a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin.

(St Euthyme) (Lc VI,17-23)
En ce temps-là, Jésus descendit avec eux, et s'arrêta sur un plateau, où se trouvaient une foule de ses disciples et une multitude du peuple de toute la Judée, de Jérusalem, et de la contrée maritime de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus pour l'entendre, et pour être guéris de leurs maladies. Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une force sortait de lui et les guérissait tous. Alors Jésus, levant les yeux sur ses disciples, dit :
« Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !
Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés !
Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie !
Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'on vous chassera, vous outragera, et qu'on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme !
Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel ; car c'est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes. »


Verset de communion
Mémoire éternelle à l'homme qui est juste, il ne craindra pas les rumeurs du mal. (Ps. 111,6-7)  St Euthyme
Alleluia, alleluia, alleluia.

[ haut de page ]


 

 

contacter

mentions légales